0

Solaris

« Dans notre situation, médiocrité ou génie c’est tout un. Qui parle de conquérir l’Espace ? Ce que nous voulons, c’est étendre la Terre jusqu’à ses confins reculés. Les autres mondes ? Pourquoi faire ? Nous cherchons un miroir. S’épuiser à trouver un contact qui ne sera sans doute jamais établi ? Nous sommes dans la position ridicule de celui qui se précipite vers un but qui l’effraie et dont il n’a que faire. C’est de l’homme que l’homme a besoin ! »

« Non, Guibarian n’a pas eu peur. Pour avoir peur il en faut d’autres. Il est mort de ne pas voir d’issue. Il s’est imaginé qu’il était le seul à subir ce qui lui arrivait. La nature a créé l’homme pour qu’il apprenne à la connaître. Dans sa quête de la vérité, l’homme est condamné à savoir. Rien d’autre n’a d’intérêt. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *