3

Galet de Makapansgat

« Le galet de Makapansgat n’est pas un artefact mais un caillou de jaspe rouge sculpté par la nature de manière totalement aléatoire. Il a été retrouvé très loin de son endroit d’origine géologique, près des restes d’un australopithèque datant de 3 millions d’années. L’hypothèse la plus vraisemblable est que cet hominidé l’a gardé avec lui durant une longue période ; sans doute s’est-il reconnu dans ses traits… À travers ce témoignage des premiers pas de la prise de conscience de soi, le galet de Makapansgat constitue à ce jour le plus ancien objet symbolique et donc le plus vieux témoin d’humanité. »
(Otto – L’Homme réécrit, Marc-Antoine Mathieu, note de fin d’ouvrage)

3 thoughts on “Galet de Makapansgat”

  1. Si l’australopithèque a commencé à collectionner ce genre de cailloux il serait étonnant que ses descendant n’aient pas continué et donc un jour ils se sont mis à rectifier des pierres et des pierres figures réellement taillées ont du exister.
    C’est l’hypothèse que je défends sur mon site http://nucleuenigma.monsite-orange.fr à propos d’étranges nucléus taillés au clactonien trouvés sur le site de WIMEREUX avec de nombreux outils clactoniens .

    • Bonjour,
      Merci pour votre réflexion, cela semble plausible – mais s’il y a modification délibérée desdits cailloux, n’est-ce pas là déjà l’amorce d’une pratique artistique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *